Sudel Fuma

A l’occasion des commémorations de fin d’année, celle de la Révolte des esclaves à St-Leu en novembre 1811 et celle de la fête de l’Abolition de l’esclavage le 20 décembre, nous vous proposons une sélection de livres pour aborder l’histoire de l’esclavage sous un angle particulier : celui des révoltes.

Révolte sous forme de marronnage, et révolte sous forme d’insurrection.

Pour les adultes

 

Pour les enfants

 

Une aventure rythmée et trépidante

Ulysse, esclave « marron », surnommé Caf la bou, s’est enfui et réfugié dans les hauts de l’île Bourbon accompagné de Louise qu’il a enlevée et de son enfant. Dans ces hautes montagnes, chaudes l’été et froides l’hiver, au coeur d’une nature dure et hostile mais aussi protectrice, ensemble, loin de tous, ils essayent de s’inventer une vie d’être humain libre, dans un dénuement complet, poursuivis par des chasseurs à l’affût d’une prime pour leur capture. Mais Caf la bou doit parfois redescendre au péril de sa vie, pour voler dans les habitations des blancs ce qu’il ne trouve pas dans la nature.

 

Une BD historiquement très bien documentée

L’archéologue Anne-Laure Dijoux, autrice de la préface du livre, écrit : cette bande dessinée « restitue fidèlement le contexte du marronnage réunionnais en s’appuyant sur un important travail de documentation. Environnement, climat, représentation physique des sanctions de l’esclavage, techniques de dissimulation sont restitués avec soin. Le mode de vie des marrons, ranimé par le dessin et le scénario, colle au plus près des données archéologiques actuelles. Parsemé de détails historiques et anthropologiques avérés, le travail de recherche de l’auteur rend hommage aux mœurs des esclaves malgaches particulièrement enclins au marronnage, et redonne peu à peu au protagoniste une humanité niée et condamnée par le système esclavagiste.»

 

Cette bande dessinée montre, au coeur de paysages époustouflants et d’une nature tropicale foisonnante et sauvage, le destin d’un esclave qui a fait le choix de la liberté.

 

Entre les bulles, transparaît subtilement des questionnements historique, politique, et existentiel.

 

 

A lire aussi et disponible à la Bibliothèque Sudel Fuma :

 

  • Denis VIERGE  « A la recherche des marrons : Essai d’interprétation d’une absence de trace » dans « Esclavage et MARRONNAGES Refuser la condition servile à Bourbon (île de La Réunion au XVIIIe siècle - p 143
  • Dans cet article, Denis Vierge décrit le parcours de création de la bande dessinée en 2 tomes « Un marron ».

 

 

  • Denis VIERGE « Une esclave » dans la revue Indigo n°01 (2018) p150
  • Une histoire en bande dessinée qui évoque de manière concise, en 4 pages, la condition des femmes et le suicide chez les esclaves.

 

     l

C’est pour échapper aux émotions parfois bouleversantes de son métier de médecin que cet écrivain, Toon Tellegen, né aux Pays-Bas, a élaboré un univers fantaisiste, à la fois familier et fantastique.

Son œuvre connaît un très grand succès non seulement auprès des enfants mais aussi auprès des adultes. Ses livres, devenus de véritables classiques, sont régulièrement primés.

 

Lisez les « Lettres de l’écureuil à la fourmi » et appréciez une correspondance délicate, drôle, farfelue et philosophique entre l’écureuil, la fourmi et les autres animaux de la forêt. Un petit monde merveilleux qui célèbre l’amitié et l’échange.

 

La Compagnie [Budig] Théâtre oblique a crée une adaptation de ce livre en spectacle : Waldpost, Lettres de l’écureuil à la fourmi. Un spectacle qui traite de l’épistolaire et qui donne furieusement envie de lire et d’écrire.

Ce spectacle  a été présenté à l’école du Plate.

Si vous aimez les romans épistolaire, écrits sous forme de lettres, voici quelques belles suggestions

 

 

 

Laissez-vous envoûter par les sonorités et les mélodies de la musique arabe.

Cette sélection vous propose un voyage sonore aux rythmes d'instruments typiques tels que le oud, le darbuka, le daff et bien d'autres.

De la musique traditionnelle, savante, jusqu'au raï et au jazz, en passant par le music-hall.

Voici une bande dessinée qui devrait plaire et parler tout particulièrement aux Saint-Leusiens.

La Pointe au Sel, autrefois nommée la Pointe de Bretagne, avec ses salins offre un cadre magnifique à l’intrigue qui nous plonge dans l’ambiance des années 40. Le sentié sucré-salé, ce sentier emprunté par les travailleurs du sucre de Stella Matutina pour se rendre aux salines de la Pointe de Bretagne tient un beau rôle dans cette histoire aux personnages attachants.

Ainsi commence un poème qu'Antoine Bertin consacre à son île.

Cette sélection de livres est une invitation à vous laisser transporter dans les  sites les plus fameux de La Réunion. Vous pourrez même remonter le temps et parcourir l'île à la façon des anciens voyageurs. (Re)découvrez  l'île autrement, avec toutes ses facettes, à travers des récits, des poèmes, des chansons.